Bienvenue à Dampierre en Bray

Bienvenue à Dampierre en Bray


Petit village de la seine-Maritime, dans le Pays-de-Bray et dans la région Normandie,  Dampierre-en-Bray fait partie du canton de Gournay-en-Bray. Situé à 124 mètres d'altitude et voisin des communes de Cuy-Saint-Fiacre, de Brémontier-Merval et de Ménerval.

440 habitants résident dans la commune de Dampierre-en-Bray, sur une superficie de 1 282 hectares (soit un peu plus de 29 hab/km²).

Les habitants de Dampierre-en-Bray s'appellent les Dampierrois et les Dampierroises.

 

Le Pays de Bray vous accueille, à 1h de Paris, au cœur de la Normandie.

 

Le Pays de Bray, c’est une mosaïque de paysages : le patrimoine naturel et bâti, l’eau, les couleurs, les savoir-faire, les traditions gastronomiques sont autant d’éléments qui en font sa richesse. Venez en profiter et faire le plein de saveurs et de souvenirs.

Le pays de Bray, une nature extraordinairement belle et généreuse, bucolique et sauvage, majestueuse, toujours attachante et pleine de charmes.

Le pays de Bray, une invitation permanente à une découverte paisible de son patrimoine paysager, historique, culturel et gastronomique. Vous aurez toujours une bonne raison de venir en Pays de Bray quel que soit votre moyen de locomotion (en voiture, à vélo, à pied ou avec un âne…), sur la Route des Paysages ou sur les chemins de randonnée, vous irez toujours de découverte en surprise !

 

 

 


Le mot du Maire : Emmanuel Duclos


Sur ce nouveau site municipal vous trouverez les actions menées par votre conseil municipal et les associations Dampierroises. Il apporte une dimension supplémentaire à notre journal communal.

 

Au cours de la cérémonie de vœux de janvier 2015 nous avons tous applaudis les journalistes et les gendarmes durement touchés par l’attaque de Charlie hebdo. Nous souhaitions tous que cela ne se reproduise plus et pourtant de nouvelles agressions ont eu lieu, toujours plus meurtrières. Ils provoquent une véritable cassure dans notre société nous conduisant vers un repli sur soi plus ancré. La protection de nos vies et de nos libertés comptent plus que tout. Ce patriotisme est essentiel pour nous et les jeunes générations sauf s’il est détourné à d’autres fins politiques, économiques ou financières. Les affiches apparues pendant la dernière campagne électorale reprenant l’ordre de mobilisation générale d’Aout 1914 sont le symbole de cette dérive inquiétante. Ce sont aussi les rouleaux de fil barbelés déployés ou des murs érigés devant des gens fuyant la guerre au péril de leur vie.

 

Les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité ont guidées notre république jusqu’à ce jour. Elles prennent aujourd’hui encore plus d’importance. C’est dans une Europe plus forte avec un véritable espace Schengen et un même niveau de vie de la Roumanie à l’Espagne en passant par l’Allemagne et la France que nous nous en sortirons. Nos hommes politiques doivent aussi ouvrir les yeux et comprendre la détresse de nos concitoyens. Ce sont les vœux que je formulerai en ce début d’année.